Journée nationale des aidants

18 Mai 2021 ·

Chaque année le 6 octobre, la Journée Nationale des Aidants met à l’honneur les 4,3 millions d’hommes et de femmes (conjoints, enfants, parents, frères, sœurs, amis, voisins…) qui viennent en aide à leur proche dépendant. Chaque jour, ADHAP se mobilise pour les accompagner à travers une écoute attentive, des moments d’échanges et de conseils mais aussi en leur permettant de s’accorder des temps de répit.
Zoom sur l’engagement du réseau en faveur des aidants depuis plus de 20 ans.

aide aux aidants - accompagnement maladie neurodégénérative

Un guide dédié aux aidants familiaux

ADHAP accompagne les aidants depuis plus de 20 ans en prenant soin de leur proche fragilisé, leur permettant ainsi de s’accorder des moments de répit. En collaboration avec l’Institut Novartis et de nombreux experts (sociologues, psychologues…), l’Institut ADHAP a publié le recueil « Faire face à la dépendance d’un proche ». Cet ouvrage mêle des conseils de spécialistes et témoignages de famille sur l’ensemble des préoccupations qui ponctuent la vie des aidants : accepter une aide extérieure, savoir rester à sa juste place, maintenir une activité professionnelle… Un guide complet, distribué gratuitement par les centres ADHAP, pour accompagner les aidants dans leur rôle et les informer sur les risques d’épuisement physique et psychologique qu’ils encourent à tout assumer seuls.

Pour en savoir plus, téléchargez le recueil “Faire face à la dépendance”

Au delà du quotidien, les projets de vie

Véritable relai dans les gestes du quotidien, l’aide à domicile peut aussi ouvrir le champ des possibles et aller plus loin dans l’accompagnement des bénéficiaires dans leurs projets de vie.
Dès que cela s’avère réalisable, les équipes ADHAP mettent en place ces projets en lien étroit avec le bénéficiaire et son entourage pour leur permettre de s’évader de leur quotidien. Marina, auxiliaire de vie du centre ADHAP de Vitrolles, partage son expérience inoubliable sur la route de Saint-Jacques de Compostelle aux côtés de Jean-Pierre, atteint d’une Sclérose en plaques, et Annie, sa femme. Récit d’une aventure humaine, pleine de vie et d’audace.

Oser malgré tout !

Marina intervient chez Jean-Pierre et sa femme depuis près d’un an. Les premiers temps sont difficiles. Pour Jean-Pierre l’idée de se faire aider est insupportable. Sa femme a également du mal à concevoir qu’une autre femme s’occupe de son mari. Marina essaye de trouver sa place, avec délicatesse. Une fois la complicité installée, Jean-Pierre se confie à Marina et lui fait part d’un projet qui lui tient particulièrement à cœur depuis longtemps : réaliser le pèlerinage de Saint-Jacques-de -Compostelle avec sa femme.

« J’ai senti combien ce projet avait de l’importance pour lui. Je me suis dit qu’il ne fallait pas en rester là. Je l’ai mis au défi de faire ce qu’il a toujours voulu faire, même de façon virtuelle. Jean-Pierre a eu du mal à se projeter dans ce projet virtuel mais je n’ai rien lâché et j’ai fini par le persuader ! ».

Marina, assistante de vie chez ADHAP

Une démarche pleine de sens

Marina prend les choses en main et lance des initiatives pour aider le couple dans ce projet et les sortir d’un quotidien où la maladie prend toute la place. Pour eux, Marina lance une cagnotte participative sur internet. L’argent récolté servira à financer le voyage jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle.Dans la foulée, elle met en place l’action «Donne tes kilomètres à Jean-Pierre» sur Facebook. Le concept : chaque personne qui va courir, marcher ou faire du vélo envoie sur la page du groupe le nombre de kilomètres parcourus. Le but étant d’atteindre les 1 453 km jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle. Un projet symbolique pour montrer que Jean-Pierre n’est pas seul.

Du rêve à la réalité

Grâce à Marina et toute la chaîne de solidarité qui s’est mise en place autour de Jean-Pierre et Annie, c’est avec plus de 27 000 kms au compteur et 520 euros qu’ils se sont envolés tous les trois pour Saint-Jacques-de-Compostelle en juillet 2018 au moment fort de la fête. Jean-Pierre a décidé de faire le dernier kilomètre en déambulateur : tout un symbole.

Portés par le projet !

« Les premiers temps où j’intervenais auprès de Jean-Pierre, il parlait beaucoup de sa maladie et était d’une humeur maussade. Ce projet les a remis en route. Je suis heureuse pour eux et avec eux ! ». C’est avec le soutien de la communauté d’entraide qui s’est formée autour de son histoire que Jean-Pierre s’est lancé un nouveau défi : sauté en parachute.

Découvrez nos actualités

Tous les articles

Adhap revient sur les ondes pour parler de recrutement. Ainsi, les auditeurs de RTL auront le plaisir de découvrir le spot radio du leader de l’aide à domicile du 5 au 18 octobre prochains.

plateforme d'accompagnement et de répit

Les plateformes d’accompagnement et de répit permettent aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et aux aidants de s’accorder des moments de temps libres.

Combinaison de vieillissement